Enjeux

-QyfkGBA.jpg

Les Canadiens en route à l'aide de trajets sans embouteillage

 

Quelque 15,4 millions de personnes font le trajet entre la maison et le travail en voiture au Canada. D'après Statistiques Canada, presque 70% de ces personnes partent de la maison entre 6 h et 9 h, ce qui crée des embouteillages dans les régions d'emploi et compromet la qualité de vie de millions de Canadiens.

Le transport en commun adresse les embouteillages en déplaçant efficacement de grandes quantités de personnes à travers les villes qui sont dotées d'espace routier limité. Lorsque les gens partagent un véhicule pour se déplacer, il s'agit d'une forme de mobilité durable qui permet à nos villes et à nos populations de croître en optimisant l'efficacité de notre infrastructure de transport existante.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Les Canadiens en route vers une économie plus forte

 

Tous les jours, les Canadiens perdent du temps et de l'argent coincés dans des embouteillages. En même temps, les gens à la recherche de travail voient leurs possibilités limitées par le manque de mobilité dans leur propre ville.

Afin de permettre aux systèmes de transport de favoriser des possibilités économiques, les gouvernements doivent investir dans la mobilité urbaine canadienne. L'expansion, l'entretien et l'exploitation de systèmes de transport ne sont pas gratuits, celui-ci exige des investissements dédiés et flexibles de tous les paliers du gouvernement. Le statu quo d'investissement en infrastructure par le gouvernement fédéral doit mettre l'accent sur la mise en oeuvre rapide de nouveaux projets.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

En route vers un avenir plus écologique

 

L'amélioration du transport en commun améliore l'environnement.

Afin d'atteindre les engagements du Canada sous l'Accord de Paris sur le climat des Nations Unies, les gouvernements fédéral et provinciaux partout au pays devront identifier de nouvelles façons de réduire les GES. Le transport en commun joue un rôle de premier plan dans la réduction de la pollution de l'air par les voitures. Cette réduction de la pollution de l'air mène à une réduction des taux de maladies respiratoires et une réduction des dépenses annuelles en soins de santé de 137 $ millions au Canada.

Si vous êtes l'un des 8 Canadiens sur 10 qui reconnaissent le besoin pour un transport en commun plus écologique et souhaitez voir le gouvernement investir davantage en transport en commun écologique, alors nous vous prions d'appuyer notre campagne.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Les Canadiens en route vers des communautés plus équitables

 

Vivre dans une communauté qui dépend des voitures et qui est dotée d'un système de transport en commun inadéquat peut s'avérer coûteux aux Canadiens à revenus modestes. La possession de voiture fait grimper le coût de la vie de façon importante. Pour les Canadiens à revenus modestes, le transport en commun constitue une précieuse alternative abordable à la possession de voiture.

Il est important de continuer d'offrir des systèmes de transport accessibles, abordables et durables parce que les services de mobilité qu'ils fournissent génèrent des retombées avantageuses pour la collectivité qui sont ressenties sur l'ensemble du pays. L'amélioration des services de transport en commun demande du soutien financier continu et direct destiné aux activités de transport en commun de base, y compris les coûts associés au cycle de vie de l'infrastructure tels que les coûts d'exploitation, d'essence et d'entretien.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.